lundi 8 novembre 2010

8 novembre : bienheureuse Elisabeth de la Trinité (+ 1906)


Elisabeth Catez est née le 18 juillet 1880 au Camp d'Avord. Le 2 août 1901, elle entre au Carmel de Dijon. Le 21 novembre 1904, Elisabeth compose sa prière : O mon Dieu, Trinité que j'adore. Elle décède le 9 novembre 1906 : "Je vais à la Lumière, à l'Amour, à la Vie".

Comme le 9 novembre, date de sa naissance au ciel, était déjà une fête (Dédicace de Saint-Jean-de-Latran), l'ordre du Carmel a déplacé la fête au 8 novembre.



Professe, Élisabeth découvre alors un guide lumineux : saint Paul.

...comprendrons-nous jamais combien nous sommes aimés ? Il me semble que c'est bien là la science des saints. Saint Paul, dans ses magnifiques épîtres, ne prêche pas autre chose que ce mystère de la charité du Christ... soyons, comme dit saint Paul, "la louange de sa gloire".



Élisabeth se laisse transformer par la lumière de la Parole de Dieu reçue à travers saint Paul. Elle la médite en son cœur. A l'issue d'une retraite communautaire, le 21 novembre 1904 elle s'offre à la Trinité. dans une grande et belle prière qui, découverte après sa mort, fera le tour du monde.

« O mon Dieu, Trinité que j'adore, aidez-moi à m'oublier entièrement pour m'établir en Vous, immobile et paisible comme si déjà mon âme était dans l'éternité. Que rien ne puisse troubler ma paix, ni me faire sortir de Vous, ô mon immuable, mais que chaque minute m'emporte plus loin dans la profondeur de votre Mystère. Pacifiez mon âme, faites-en votre ciel, votre demeure aimée, tout éveillée en ma foi, tout adorante, toute livrée à votre Action créatrice... »
-

Aucun commentaire:

Publier un commentaire