vendredi 15 janvier 2021

Quatre vendredis de jeûne et de prière proposés par la Conférence des évêques de France à propos de la bioéthique


 

Pour que la dignité humaine soit vraiment respectée au travers de nos lois, la Conférence des évêques de France appelle à un sursaut de la société porté par la prière des fidèles.

Une page du site de la Conférence des évêques de France intitulée "Que nos yeux s’ouvrent ! Quatre vendredis de jeûne et de prière pour sortir d’une bioéthique aveuglée" a été ouverte :

Que nos yeux s'ouvrent !

Je cite : "Le projet de loi révisant la loi de bioéthique revient bientôt devant le Sénat, en deuxième lecture. Le Gouvernement voudrait le faire aboutir sans retard. Ce projet de loi entraîne des risques graves pour notre société en bouleversant l’ordre de la filiation humaine. N’assistons-nous pas à un aveuglement diffus sur la dignité de tout être humain qui vient gratuitement à l’existence et qui doit être accueilli fraternellement ?

Les évêques de France ont souhaité appeler tous les catholiques ainsi que les hommes et femmes de bonne volonté à se tourner vers Dieu en priant et en jeûnant pour Lui demander la grâce de nous ouvrir les yeux à tous et d’être ensemble des artisans du respect de l’être humain dès sa conception."

Source : site de la Conférence des évêques de France


vendredi 25 décembre 2020

Joyeux Noël !

 

L'adoration des bergers, par Charles Le Brun, 1689


Joyeux Noël à tous ceux qui passent par ce blog !

dimanche 1 novembre 2020

Bonne fête de la Toussaint !

 

Detail Jugement dernier "paradis"-last judgment-Notre-dame des fontaines France Information in English

Fresque du Jugement dernier (le Paradis) - Notre Dame des Fontaines

Bonne fête de la Toussaint !

Nous vivons une période particulière, avec les actes terroristes et le confinement sanitaire, mais c'est aussi l'occasion de voir plus loin et plus haut.

samedi 15 août 2020

Joyeuse fête de l'Assomption !

 


Joyeuse fête de l'Assomption à tous ceux qui passent par ce blog !

Iconographie : tableau de l'apparition à Cotignac

vendredi 31 juillet 2020

Saint Germain d'Auxerre (31 juillet 448)

Abbaye Saint-Germain à Auxerre


Nous fêtons aujourd'hui 31 juillet saint Germain d'Auxerre.

Né vers 378 dans la région auxerroise, à Appoigny d'après le site du diocèse de Sens-Auxerre, Germain appartient à une famille aristocratique de propriétaires fonciers gallo-romains, actifs dans le gouvernement de la cité. D'abord formé aux arts libéraux en Gaule, à Autun d'après le même site et celui de Wikipédia, il parfait son éducation juridique à Rome. Il y devient avocat et s'y marie avant d'être envoyé comme administrateur en Gaule. D'après Wikipédia, il est nommé duc et gouverneur (fonctionnaire impérial) de plusieurs provinces. Le duché dont Germain a la charge est celui de la Marche Armorique, qui comprend les provinces romaines de la première et la seconde Aquitaine, la seconde et la troisième Lyonnaise, et la Sénonoise (quatrième Lyonnaise). Il est en charge au moment des incursions des populations germaniques barbares dans l'empire.

Peu de temps avant sa mort, l'évêque d'Auxerre Amâtre, inspiré par Dieu, voit en Germain son successeur. Poussé par le pontife, Germain reçoit malgré lui la tonsure. Amâtre étant mort peu après, il est alors élu d'une voix unanime sur le siège épiscopal. Une fois évêque, Germain converti à sa nouvelle mission choisit pour combat la rigueur de l'ascèse et le service de l'Église et des fidèles. Il obtient des dégrèvements fiscaux pour sa cité auprès du préfet des Gaules. Il intervient auprès de l'impératrice Galla Placidia en faveur des Armoricains en rébellion. Germain meurt en 448. Il est inhumé dans l'oratoire qu'il avait fait bâtir en l'honneur de saint Maurice d'Agaune.

Germain d'Auxerre est particulièrement connu pour son action évangélisatrice auprès des populations de Bretagne insulaire converties à l'hérésie pélagienne. Un synode réuni à l'instigation du pape Célestin Ier (422-432) décide l'envoi de missionnaires pour combattre cette erreur. Germain effectue ainsi deux voyages pour ramener les Bretons à l'orthodoxie catholique, l'un en 429, l'autre vers 431. Ses armes sont la prédication, l'exemple d'une vie sobre et l'accomplissement de plusieurs miracles dont la guérison d'une jeune fille aveugle. Pendant que le pontife obtient de nombreuses conversions, les Bretons sont menacés par les incursions des Pictes et des Saxons sur leur territoire. Germain prend alors la tête des troupes fraîchement baptisées, les enjoignant de reprendre ses propos avec force. La clameur d'un Alléluia prononcé par trois fois par les Bretons assemblés en ordre de bataille a raison des agresseurs. Lors de son premier voyage en Bretagne Germain s'arrête à Nanterre pour y prêcher. Là, il pressent parmi la foule la vocation de Geneviève encore petite fille à servir le Christ et la guide dans cette voie.


Vitrail de l'église Sainte-Geneviève à Saint-Julien-du-Sault

Sources : en plus du site du diocèse de Sens et Auxerre et Wikipédia, le site de l'abbaye de Saint-Germain à Auxerre.

dimanche 31 mai 2020

Fête de la Pentecôte

Vitrail représentant la Pentecôte (Ac 2, 1-4), église Saint-Aloysius (Saint-Louis de Gonzague) à Londres

Belle et bonne fête de la Pentecôte déconfinée !

C'est un retour important pour les messes dans les églises en France.

dimanche 12 avril 2020